Rechercher
  • Claire Sicard

Très écodesign et Décor’Eure : un partenariat qui me tient à cœur


Qu’est-ce que l’écoconception ?

L’écoconception se rapporte au développement et à la fabrication d’un produit. L’éco-design concerne, quant à lui, la partie esthétique et fonctionnelle du produit. Ces deux éléments permettent une approche écologique et éco-responsable du mobilier. Limiter l’impact environnemental, travailler sur les aspects esthétiques et une fonctionnalité optimale, tels sont les objectifs de l’éco-responsabilité dans le domaine de l’ameublement. Il s’agit de prendre en compte la totalité du cycle de vie du produit. Les matières premières très appréciées pour faire des meubles éco-responsables sont le carton, le bambou et les métaux de récupération. Les matières premières utilisées sont donc très facilement renouvelables (le bambou) ou disponibles pour du recyclage en grande quantité (les métaux de récupération). L’éco-responsabilité en ameublement à une méthodologie basée sur 3 objectifs :

  • diminuer l’impact environnemental ;

  • améliorer l’expérience utilisateur ;

  • diminuer les coûts de production.


Écoresponsabilité : combattre la surproduction de meubles importés

La majorité du mobilier en France est principalement importée d’Asie. Si la plupart des objets sont étiquetés « Fabriqué en France », et même s’ils y sont effectivement assemblés, la majeure partie de leurs composants est issue de pays étrangers. Les prix cassés, les nouveautés permanentes, et l’obsolescence des produits entraînent un turn-over constant. 1,3 million de tonnes de meubles sont détruites chaque année. Il est important de noter que la grande majorité n’est ni reconditionnée, ni revendue, ni recyclée. Nous sommes de plus en plus informés de la provenance de nos achats alimentaires, ou vestimentaires. En revanche, la composition et la fabrication du mobilier restent floues.



TRÈS. écodesign : distributeur de meuble éco-responsable

Il est important de comprendre que les créateurs de l’entreprise TRÈS.eco design ont eu à cœur d’allier l’esthétique et la responsabilité environnementale. Cette plateforme propose des meubles et de la décoration écoresponsable. Le but ? Mettre en lumière les constructeurs de meubles design qui ont choisi de s’engager pour l’environnement et leur attribuer un score pour les mettre en avant. Cet éco-score a été élaboré sur la base de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) des produits. Il en ressort une sélection d’objets engagés, dotés d’une note environnementale.





Cycle de Vie du produit : évaluation de l’impact environnemental

Pour résumer simplement, l’impact environnemental est l’effet d’un produit sur son environnement à chacune des étapes de son cycle de vie. Avec l’aide d’une ingénieure, TRÈS. écodesign à défini 13 indicateurs aidant à l’attribution de la note. On retrouve notamment : les matières premières, l’origine de celles-ci, le lieu de transformation, le lieu d’assemblage, son transport, son emballage, sa durée de vie, les certifications spécifiques… À noter que 80 % de la note finale concerne les paramètres environnementaux et 20 % l’empreinte sociale. Un éco-score est alors calculé, de A à E, avec des sous-catégories. TRÈS. écodesign met en vente sur sa plateforme uniquement les objets ayant obtenu un éco-score supérieur à C+. La plateforme TRÈS.écodesign travaille aussi bien avec des particuliers, qu’avec des professionnels de la décoration (architectes d’intérieur, les décorateurs…)


Décor’Eure et TRÈS écodesign : un partenariat autour de valeurs communes

Comme vous le savez sans doute déjà, le Slow design et la responsabilité environnementale font partie intégrante de ma façon de concevoir la décoration d’intérieur. Je propose à mes clients des plans de simulation 3D qui leur permettent notamment de se projeter dans leur futur intérieur, avant même la mise en œuvre du projet. Pouvoir s’imaginer dans leur futur environnement de vie les rassure dans leurs choix et évite la surconsommation. Ainsi, ils réfléchissent avant les travaux à l’aménagement, et à leur choix. C’est la solution idéale pour leur éviter de changer d’avis, une fois les travaux et/ou l’aménagement effectués (peinture ou papier peint par exemple ou mauvais choix de meubles). Toujours dans cette optique du « consommer moins et mieux », j’ai l’immense plaisir de pouvoir collaborer avec Camille, cofondatrice de TRÈS. écodesign.



Vous souhaitez donner un coup de neuf à votre intérieur et les termes d'éco-responsabilité, d’éco-design ou encore d’impact environnemental du mobilier résonnent en vous ? Je vous propose de discuter ensemble de votre projet afin de vous proposer un intérieur en adéquation avec vos idées.



25 vues0 commentaire